• CONSEILS AUX FUTURS TATOUES

    Tout d’abord pensez bien au motif, ensuite bien choisir votre tatoueur. Il est important que vous ayez confiance en lui. Non seulement pour son talent et ses réalisations, ses règles d’hygiène, mais aussi sur le plan du contact et des rapports humains avec lui. Cela est d’importance surtout pour une grande pièce, mais aussi dans le cas d’une première expérience : qu’il puisse vous rassurer et vous mettre à l’aise. Même pour un petit tatouage cette qualité de rapport est importante, car si vous avez confiance en lui, il pourra vous conseiller si vous hésitez sur le choix et l’emplacement de votre motif. Si le contact avec lui est excellent et que cela se passe entre vous dans un rapport de confiance, il pourra vous conseiller et vous guider dans votre choix vers le tatouage le mieux adapté à votre personnalité et à votre physique.
    Ne tenez pas trop compte de l’avis des autres, tant pour le choix que pour l’emplacement de votre tatouage : c’est votre corps, pas le leur !

    CHOIX DU MOTIF

    Le choix d’un tatouage doit être mûri et ne pas se faire sur un coup de tête. Il est conseillé aussi d’éviter le choix d’un motif que vous trouvez sympa ou rigolo aujourd'hui, mais que vous trouverez peut-être bien ridicule quand vous aurez dépassé la cinquantaine ! En tous cas il doit vous représenter et vous « exprimer » . Vous pouvez le choisir d'après les divers motifs que nous vous présentons en catalogue (environ 12.000), ou que nous dessinons spécialement pour vous d’après votre idée, photo, B.D., pochette de disque ; Vous pouvez aussi amener votre propre dessin que nous reproduirons fidèlement sur vous.. N'oubliez pas qu'un tatouage se réfléchit car c'est un motif qui fera partie de vous et qui vous accompagnera toute votre vie. Par conséquent, il est primordial de bien réfléchir au motif, à l'endroit où le tatouage sera fait et CHRIS est là pour vous conseiller et vous guider en fonction de votre physique et de votre personnalité, et de la forme de votre corps. Au besoin nous réaliserons des essais au crayon sur vous, pour que vous puissiez vous faire une idée de ce que cela donnera.


    Y A-T-IL DES PARTIES DU CORPS A EVITER?

    On peut tatouer toute partie du corps, mais nous déconseillons et refusons de tatouer les mais et le visage, sauf si la personne est déjà tatouée à ces endroits. En effet, le tatouage mains/visage peut être une source de difficulté pour trouver du travail, et ne doit absolument pas être fait sur un coup de tête compte tenu des conséquences que ça implique. Cependant, si la personne est déjà tatouée à cet endroit, pourquoi pas…

    EST-CE QUE CA FAIT MAL?

    Non, pas vraiment. Disons que c’est désagréable. En fait c’est surtout de l’appréhension psychologique.
    Le plus difficile étant finalement de s'habituer aux 5 premières minutes. Car au bout d’un certain temps l’endomorphine sécrétée par le corps fait son effet anesthésiant. La douleur dépend en fait de l'endroit où vous vous faites tatouer : les endroits les plus sensibles sont la cheville, la colonne vertébrale (et d’une manière générale toute partie avec de l’os juste en dessous) le flanc, le dessous de bras, l'arrière de cuisse. Les endroits les moins sensibles sont : le haut du bras, l’épaule, l’omoplate, les seins (même si cela vous étonne : je me souviens d’une cliente qui trouvait que cela la chatouillait et que c’était « super kif ! » Evidemment, la sensibilité à la douleur est variable d'une personne à l'autre. D'autre part, la douleur est bien évidemment liée à la durée de tatouage, et par conséquent à sa taille. De grosses pièces telles qu'un dos nécessitent plusieurs séances dans la mesure où nous ne tatouons pas plus de quatre heures d'affilée. En effet, le corps dispose en fait de son propre anesthésiant appelé l'endomorphine. Cette hormone sécrétée par le cerveau présente des propriétés antalgiques, qui calment donc la douleur, mais l'effet de l'hormone ne dure que quatre heures. De plus, il est important que les aiguilles ne pénètrent pas plus de 2mm dans la peau et que la cadence de la machine qui opère entre 3.000 et 6.000 piqûres à la minute ne permet pas au nerfs de transmettre la sensation de douleur jusqu’au cerveau, ce qui n’a rien à voir avec la sensation causée par une aiguille de seringue hypodermique qui reste beaucoup plus longtemps dans la peau.

    LE TATOUAGE EST-IL UN ACTE IRREVERSIBLE?

    Le tatouage n'est pas un acte irréversible, votre tatouage peut être retiré par le laser Q-Switched yag, il n'y a aucune brûlure, il n'enlève que l'encre.
    Mais il serait dommage d'en arriver là, alors prenez votre temps, choisissez bien votre motif et surtout votre tatoueur, évitez les amateurs et les pseudo artistes qui travaillent dans de mauvaises conditions et sans hygiène.

    Le tatouage semi-permanent : Enfin, sachez que nous réalisons des tatouages « semi-permanent » d’une durée de vie de 2 à cinq ans a déterminer lors de la séance. Ces tatouages sont réalisés avec les mêmes techniques que les tatouages définitifs, sauf que le piquage est moins profond et les pigments davantage dilués. Ce qui fait qu’au bout d’un certain temps, le tatouage "s’auto détruit", comme le maquillage semi-permanent. Il vous reste alors à décider si vous le laissez partir ou si vous revenez nous voir pour le transformer en définitif. Sachez toutefois que certaines couleurs comme le noir sont proscrites dans ce cas. Par contre, les teintes pastels marchent très bien. Donc le tribal est déconseillé. Par contre papillons, fleurs oiseaux, ne posent aucun problème.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique